Une histoire sans relief

 

Une histoire sans relief

A la fin du XVIe siècle, et tout au long du XVIIe, Toulouse connut des heures sombres: guerre de religion qui vit Toulouse rester fidèle au catholicisme alors que sa région était gagnée aux idées de la Réforme, abaissement des franchises communales par Richelieu, partage de la souveraineté administrative sur le Languedoc avec Montpellier et la bataille de Toulouse en 1814 qui vit s’affronter troupes napoléoniennes et soldats anglais.
Toulouse résista toutefois grâce à son agriculture: la culture du blé qui dominait dans la région toulousaine était suffisament performante pour permettre l’exportation de la précieuse céréale dans les régions déficitaires et ce malgré le handicap de moyens de communication limités. On comprend alors tout l’intérêt accordé au projet mené par Paul Riquet, le percement en un temps record (1666-1681) d’un canal qui reliait Toulouse à Sète.
Toutefois, ces succès agricoles se transformèrent en handicap, l’industrie n’ayant jamais réussi à éclore à l’aube de la Révolution industrielle, plongeant la cité dans un assoupissement inquiétant.

Prouvenço Le couple solaire peintures et croquis reverie lumiere Kelya : ma vie, mes passions Banniere oekaAu paradis des chats Manimalworld ORIGAN

ANIMALAIN

bannie-a-m.jpg

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×